fbpx

L’inbound marketing, kézako ?

Le jargon marketing vous énerve ? Vous pouvez aussi l’appeler marketing entrant, ou marketing de contenu. L’inbound marketing s’oppose à l’outbound marketing parce qu’il vise à attirer les prospects plutôt que de leur courrir après. Et si vous vous y mettiez ?

Vous avez déjà téléchargé un ebook gratuit ? Ou un template de document bien pratique ?

Eh bien vous êtes entré dans un entonnoir de vente. Mais sachez que ce n’était pas un hasard… Tout était calculé.

Un site bien référencé, c'est de l'inbound marketing.
content is king

“Content is king.”

BILL GATES (1996)

comment écrire un contenu engageant

Attirer des clients grâce au contenu

Tout le principe de l’Inbound marketing, c’est de se mettre à la place de son client idéal, comprendre ce qui se passe dans sa tête, et lui proposer des contenus qui répondent à ses préoccupations du moment.

Facile, non ?

 On peut le résumer en 5 étapes.

  1. Attirer un visiteur avec du contenu qui l’aide à identifier le problème.
  2. Le transformer en prospect avec du contenu qui l’aide à trouver la solution.
  3. Le convertir en client avec du contenu qui va le rassurer de faire le bon choix.
  4. Le faire revenir avec du contenu qui entretient la relation.
  5. Et le faire parler de vous grâce au contenu qu’il générera lui-même.

 

4 étapes de l'inbound marketing

Extrait du livre “Faites-vous (re)connaître en 30 jours“,
un guide pour les entrepreneurs qui veulent se metetre à l’inbound marketing.

1. Attirer un visiteur

Il y a deux façons principales d’attirer un visiteur : soit il voit votre contenu sur les réseaux sociaux, soit il le trouve en faisant une recherche sur Google.

Dans le premier cas, il n’est pas forcément en train de chercher une solution. Il n’a peut-être même pas encore vraiment réalisé qu’il avait un problème. Tandis que dans le second cas, vous avez de la chance : vous savez qu’il est déjà en quête du sujet que vous traitez.

Dans un cas comme dans l’autre, votre contenu doit se démarquer en lui permettant de s’identifier rapidement et en utilisant les mots qu’il emploie couramment pour penser à ce sujet. Le visuel et l’accroche sont essentiels et ne doivent surtout pas être négligés.

Votre objectif à cette étape : l’intéresser. Incitez-le à réagir par un commentaire pour pouvoir entamer la discussion, invitez-le à lire un article plus poussé, proposez-lui de vous suivre pour plus de contenus intéressants…

2. Le transformer en prospect

Vous avez gagné un visiteur. Il est intéressé. Maintenant, il faut qu’il aille plus loin. Un visiteur devient prospect à partir du moment où vous avez un contact personnel avec lui : que ce soit par email, par téléphone ou en face à face. 

Pour en arriver là, il faut que vous lui proposiez de l’aider à aller plus loin dans sa réflexion. Maintenant qu’il a cerné son problème, il est à la recherche de solutions. Mais il y en a tellement ! Aidez-le à faire le tri et proposez-lui un contenu plus riche.

Votre objectif à cette étape : l’engager. Proposez-lui de télécharger un livre blanc ou un modèle de document, de prendre un rendez-vous gratuit pour lui dispenser des premiers conseils… Il sera heureux de vous donner ses coordonnées si ce que vous lui proposez a de la valeur à ses yeux.

Faites-vous (re)connaître en 30 jours - Guide de l'inbound marketing

3. Le convertir en client

Il vous a fait suffisament confiance que pour entrer en contact, vous fournir son précieux email, ou même vous rencontrer ? C’est qu’il est vraiment intéressé. Quels obstacles peuvent encore le retenir de sauter le pas ? Une question de budget ? De temps ? La crainte que vous ne soyez pas ce que vous prétendez être ?

Prévoyez des réponses à chacune des objections qui peuvent constituer un obstacle. FAQ, témoignages clients, cas d’étude…

Votre objectif à cette étape : le rassurer. Montrez-lui qu’il peut vous faire confiance. Que vous offrez effectivement les résultats que vous promettez. Qu’il en aura pour son investissement, que ce soit en temps ou en argent. Si vous offrez des garanties, c’est le moment de les mettre en avant.

4. Le faire revenir

Vous avez fait le plus dur : ça y est, il est devenu client. Saviez-vous que c’est 30% plus cher d’acquérir un nouveau client que de fidéliser un client existant ? Alors chouchoutez-le. Offrez-lui une expérience hors du commun, dépassez ses attentes.

Et surtout, ayez dans votre manche autre chose à lui proposer.

Votre objectif à cette étape : lui proposer autre chose. Une offre complémentaire, une option supplémentaire, un produit plus haut-de-gamme…

3. Le faire parler de vous

Si vous avez bien fait votre boulot, votre client devrait être ravi. Et si les gens sont prompts à pousser une gueulante quand ça va mal, ils le font beaucoup plus rarement quand ils sont contents.

Cependant, une personne que vous aurez vraiment aidée refusera rarement de vous renvoyer l’ascenseur si vous le lui demandez. Pensez donc à le faire.

Votre objectif à cette étape : obtenir son témoignage. Cela peut prendre plein de formes différentes : une simple réponse à un email, une enquête de satisfaction, un avis sur votre site, votre page ou votre Google My Business…

Alors, prêt pour vous lancer dans l’inbound marketing ?

Si vous vous demandez par où commencer, et comment vous y prendre, j’ai écrit un livre sur le sujet : “Faites-vous (re)connaître en 30 jours“. C’est un guide pratique, qui vous prend par la main pendant 30 jours, avec plein d’exercices, d’exemples et d’interventions d’experts.

Alors, vous avez déjà du contenu pour ces 5 étapes ? Qu’est-ce qu’il vous manque ?

10 idées de lead magnets pour les freelances

10 idées de lead magnets pour les freelances

Le lead magnet, littéralement, c’est un “aimant à prospects” : un contenu gratuit (c’est pour ça qu’on l’appelle aussi “freebie”) à forte valeur ajoutée qui permet à vos futurs clients de se faire une idée de la qualité de ce que vous proposez. En somme, c’est la version online de l’échantillon gratuit que l’on reçoit dans les parfumeries.

C’est un élément clé d’une bonne stratégie de contenu.

Vous voulez recevoir les nouveaux articles ?Abonnez-vous à la Newsletter.